Actualités

Actualités 2017

baseball devils saint-priest 9U enfants

9U: des infos sur les Diablotins d’hiver (2017)

Yves Pipon, qui (avec Amélie) aide Olivier à coacher les Devils 9U (également connus sur Eurosport et BeinSport sous le surnom de « Diablotins »), nous fait un petit point sur la saison des tournois d’hiver 2017, avant le début de la saison officielle, annoncée pour a mi-mars.

Les Petits Devils 9U (catégorie des moins de neuf ans) ont fini à une superbe quatrième place sur huit équipes engagées au Tournoi des Mini Chauves-Souris de Colombier Saugnieu, samedi dernier (le 21 janvier 2017).

« J’ai relevé que tous les joueurs avaient vraiment donné tout leur cœur pour exploser les scores et je relève en particulier que certains ont même particulièrement brillé en individuel », raconte Yves, qui a encore du mal à se remettre de ces émotions (petite note perso : oui, il est évidemment bien plus difficile de gérer ces émotions-là que de gérer, par exemple, des trucs simples comme la diffusion thermique et sous irradiation du chlore dans le dioxyde d'uranium. N’est-ce pas Yves ?)

Lucas a en effet été élu MVP (Most Valuable Player), soit « meilleur joueur » du tournoi (je mets ça pour les non anglophones : que les puristes me pardonnent). Tandis que Mathieu a fait feu de tout bois et réussi deux home-runs (cet exploit à la batte, que nos amis québécois nomment « coup de circuit », permet au batteur de marquer un point automatiquement, tout en permettant à tous ses copains et copines sur base de marquer eux aussi automatiquement). Un HomeRun (qu’on écrit aussi « HR ») permet donc de « nettoyer/vider les bases » et en général de prendre une belle avance au score. Tout en mettant un joli coup au moral de la défense adverse.

Info subsidiaire : Les tournois hivernaux en salle permettent de tester certaines combinaisons de jeu avant la saison officielle », expliquent les entraîneurs de baseball. Jouer en indoor n’est pas optimal, notamment en ce qui concerne les balles frappées en hauteur (très frustrantes pour les joueurs, car elles sont décomptées comme des « strike »), et les jeux en première base (où les coureurs se reçoivent en général contre de gros matelas en mousse), mais cela permet de roder les équipes, notamment les nouveaux joueurs arrivés en septembre des grands clubs américains MLB de National League et d’American League (là j’ai mis ça pour voir si vous lisiez l’article jusqu’au bout !).

baseball junior france saint-priest lyon devils

Juste un petit mot pour vous informer que les petits Devils (12U) se sont très bien défendus lors du "Tournoi des Oursons", chez les Cubs de Cruzilles-lès-Mépillat, samedi dernier (21 janvier 2017). Ils sont revenus avec trois victoires en quatre matches, ainsi qu'un titre de meilleur frappeur (Mauricio) et de MVP du tournoi (Eliott). Le gang de Coach Jérôme a fait parler la poudre, "même si l'effectif semblait un peu ramollo en fin de journée...". Bravo!

L'équipe va désormais se préparer à affronter d'autres plantigrades poilus: les terribles Grizzlys bleus de Grenoble, le 18 février 2017 (lire notre petit article dans la rubrique "Agenda").

PS: avis aux parents: si vous avez des photos du tournoi de Cruzilles, n'hésitez pas à les faire parvenir à David, notre sympathique webmestre (ou à Jérôme ou Boris, qui feront suivre). Merci d'avance!

Papa de Niels (15U) et Eliott (12U), Boris nous fait partager les photos qu'il a prises lors du tournoi 15U de Meyzieu en janvier 2017 (attention: usage réservé au cadre familial des membres du club. Toute autre utilisation est interdite sans l'accord écrit des deux parents des joueurs mineurs et du club). D'autres photos du tournoi du club (Salle Boulloche) seront publiées ici très bientôt!

Les photos sont ICI

Après une année 2016 bien difficile à divers niveaux, je souhaite vraiment que 2017 soit plus sereine et vous apporte, ainsi qu'à tous vos proches, joie, bonheur, pleine forme et bien sûr une bonne saison sportive avec les Devils !
Sylviane

Resultat tournoi 20 11 16

Enregistrer

Enregistrer

Ce WE se déroulait la 3e et dernière journée de poule de Nationale 2. Elle opposait les Devils aux Cards de Meyzieu.
La mission était simple : 2 victoires sinon rien.
Car en effet, après 2 premières journées chaotiques voyant les Devils ressortir avec un bilan de 1 victoire et 3 défaites (2 contre Béziers, finaliste 2015 et 1 contre la Vallée du Gapeau), la situation était critique.

Le 1e match est à sens unique. Avec un lanceur dominant, Jordi, et une attaque présente avec de lourdes frappes, les rouges prennent rapidement l’avantage en 1e manche sur le score de 9-0. Une fois les commandes prises, BSP ne les quitteront plus pour finir le match en 5 manches sur le score de 16 à 2.

Le 2e match est par contre plus serré. Cette fois-ci, ce sont les Cards qui prennent les devants 3-0 face à Jun qui est sur le monticule pour les diables. Mais les Devils grignotent peu à peu l’écart, face à un bon lanceur de Meyzieu et prennent même les devants 5 à 3. Jun laisse le monticule à Richard en début de 5e manche sur le score de 7 à 6 pour les rouges ; score qui se maintient jusqu’au début de la 7e et dernière manche.
Dans cette dernière manche, Meyzieu ne score qu’un point pour l’égalité alors que la situation avait mal commencé avec des coureurs en 1e et 2e bases et aucun retrait. Il reste aux Devils un passage à la batte avec le gros du lineup (batteurs 3, 4 et 5). Mais seulement 2 suffiront. Jun arrive sur base et c’est au tour de Monsieur Julien Veillot de prendre position à la plaque.
Pourquoi Monsieur ? Tout simplement parce que Walk-off Homerun. Il expédie la balle derrière la clôture du champ centre.
Victoire des Devils 8 à 7.

Pendant ce temps-là, les Pirates de Béziers prenaient les 2 matchs face aux Renards de la Vallée du Gapeau, assurant la 2e place de la poule aux Devils de Bron-Saint Priest et la qualification en 1/4.

Maintenant, RDV le WE du 8 et 9 octobre à Sénart pour la suite.

N21

Richard

Enregistrer

Ce week-end-là se déroulaient les Championnats de France de Baseball 12u à Bréal sous Montfort (35).

Pour plus de photos, cliquer ici: https://goo.gl/photos/gnSkeqqiPREX7bcS8 (merci à Anne-Valérie Mittendorfer et à Michel Revol)

Le plateau réunissait les champions de région :

-          Paris PUC (Champions Ile de France)

-          Louviers WALLABIES (Champions Normandie)

-          Boé Bon Encontre INDIANS (Champions Aquitaine)

-          Clapiers-Jacous RABBITS (Champions Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon)

-          Vallée du Gapeau RENARDS (Champions Provence-Alpes-Côte d’Azur)

-          Argancy-Lunéville BOOTLEGGERS (Champions Grand Est)

-          Bréal sous Monfort BLACK PANTHERS (Champions de Bretagne)

-          Savigny sur Orge LIONS (Vice-Champions Ile de France)

-          Bron Saint Priest DEVILS (Champions Rhône-Alpes-Auvergne)

RDV pour nos DEVILS à la gare de la Part-Dieu, vendredi, direction RENNES, l’ambiance est déjà bonne !

14364679 973734182772355 7824840402914973569 n

Arrivés à l’hôtel à 22h00, nous saluons les RENARDS et les LIONS, puis gagnons rapidement les chambres, car il faudra être au terrain à 9h00 le lendemain.

Devils – Bootleggers

Nous sommes dans la poule des BOOTLEGGERS et du PUC. Premier match à 11h00 contre l’entente du Grand Est, la victoire est impérative pour espérer jouer les places 4 à 6 au minimum.

La balle est confiée à Ryo. Sa mission : aller le plus loin possible sans prendre de point. Et l’entame est superbe, aucun point marqué, Ryo a bien mérité sa place sur le monticule. Les manches défilent vite, et Ryo arrive rapidement à 75 lancers pour laisser sa place à Mathéo qui conservera l’avance acquise : Victoire 9 à 2, la 6ème place est sécurisée, il faut maintenant affronter l’ogre parisien.

1

PUC – Devils

Mathéo qui a bien lancé le matin, continue sur sa lancée et débute le match contre le PUC. Et contre toute attente, les parisiens ne scorent qu’un seul point dans la 1ère manche et 0 dans la seconde !

Mathéo fait le job, bien épaulé par sa défense. L’équipe de la violette (emblème du PUC) met un coup d’accélérateur et score 5 points dans la 3ème manche face à Mathéo et Eliott entré en relève. 6-0 à la fin de la 3ème manche, coup dur, mais le lanceur de relève parisien a du mal à trouver la zone de prises et cela profite à nos jeunes puisqu’ils marquent également 5 points dans la manche. 6-5, le PUC doit encore passer à la batte. Martin prend le monticule pour économiser quelques lancers à Eliott, puis Mattéo, mais la tâche s’avérera difficile et le PUC inscrit 5 nouveaux points. Score final 11-5, nos jeunes n’ont pas démérité face à une équipe du PUC clairement au dessus du lot.

La première journée est une réussite complète, les joueurs sont concentrés et motivés, ça sent bon pour la suite.

Devils – Wallabies

Après une nuit de sommeil bien courte, il faut se préparer pour le playball à 9h00 face aux WALLABIES. Et le réveil est plutôt dur, 5 points encaissés dans la première manche et aucun marqué en retour.

Les erreurs, aussi bien techniques que mentales, s’enchaînent et profitent à des WALLABIES agressifs sur les bases. 4 autres points sont marqués contre 1 seul pour nous, le score est sévère et la motivation au plus bas. Eliott arrivant au bout de ses 75 lancers, Evan prend une courte rélève pour avancer dans le match. La stratégie étant de préserver Evan et Martin pour le match des RABBITS, Esteban entre en rélève et essaie pour la première fois de la saison le poste de lanceur. Malheureusement, il a du mal à mettre du rythme et laisse sa place à Virgile qui lui aussi prend le monticule pour la première fois de sa carrière. Et là surprise ! Si la vitesse n’est pas au rendez-vous, c’est la précision de ses lancers qui lui permet de retirer 2 frappeurs et de sortir de la manche. L’équipe est galvanisée par cet exploit inattendu et marque 5 points pour revenir à 11-6.

La défaite est dure, mais on a retrouvé la motivation en fin de match. Tant mieux, il faut aborder le match contre CLAPIERS dans cet état d’esprit.

14329908 10208937556375024 813862543703670936 n

Rabbits – Devils

Martin est aligné au monticule, il lui reste 60 lancers, objectif 2 à 3 manches. Les jeunes mettent beaucoup la balle en jeu pour marquer rapidement 2 points. Martin cherche un peu ses marques et donne quelques buts sur balles mais arrive finalement à trouver son rythme de croisière : 2-1 à l’issue de la première manche. Rien n’est marqué dans la seconde. Dans la 3ème manche, le lanceur des RABBITS doit céder sa place et nous trouvons l’occasion de creuser l’écart. 3 points seront ajoutés. C’aurait put être plus sans quelques divagations sur bases qui auraient pu coûter cher. 5-2, Martin effectue ses derniers lancers avant d’être relevé par Evan. 5-3 à la fin de la 3ème manche. La 4ème sera la dernière et nous finissons en défense. Il est impératif de faire une grosse attaque. Mais le dernier acte commence très mal avec 2 retraits et aucun point marqué alors qu’il en faudrait au moins 4 points pour aborder la défense plus sereinement. Les frappeurs se ressaisissent en choisissant plus judicieusement les lancers pour inscrire finalement 5 points. 10-3, il faut faire 3 retraits pour conclure ce match et ce sera un strike-out qui y mettra un point final. Game over 10-5, il faut attendre maintenant le départage car nous sommes à égalité avec les WALLABIES et les RABBITS.

Suspense lors de la remise des récompenses, le speaker annonce les places de 9 à 7, avec dans l’ordre les BOOTLEGGERS, les RENARDS et les INDIANS. On annonce les 6èmes, on a l’impression qu’on nous regarde, …, finalement ce sont les WALLABIES qui sont appelés. C’est déjà une performance inédite pour nos Devils, on attend avec un mélange de crainte et d’impatience l’annonce de la 5ème place. Ce sera finalement pour nous, petite déception vite oubliée car ce week-end les 12u ont écrit une page de l’histoire du club, cela faisait 13 ans, qu’une équipe jeune Devils n’avait pas gagné de match en Championnats de France (18u, vice-champions de France 2003). Les RABBITS sont donc 4ème, les BLACK PANTHERS 3ème, les LIONS 2ème et le PUC champion.

14358794 1123580361054314 4637956135157972421 n

Un grand bravo à eux, Kizuku, Sacha, Ethan, Esteban, Ryo, Mathéo, Evan, Eliott, Yanis, Virgile, Mattéo et Martin.

Merci aux coachs (Lionel, Stéphane et Michel).

Merci aux accompagnateurs (Anne-Valérie, la famille ISOBE et la famille MATSUOKA).

Ce sera un superbe souvenir !

Enregistrer

Enregistrer