Actualités

 

AVIS AUX CLUBS DE BASEBALL FRANCAIS: Ce gars-là, c'est le métallo qu'il vous faut!

Dans la famille des passionnés du baseball, je demande… le métallurgiste. Régis BACK est un ancien baseballeur qui maîtrise tous les secrets de la soudure des tortues, screens et autres backstops. Il sait donc parfaitement ce qu’il nous faut pour développer notre sport : des équipements solides, pas trop chers et Made in France.

Régis a ouvert un atelier spécialisé, « Back Field Equipment », à Strasbourg (Alsace). Nous lui avons rendu visite…

 « Passionné de Baseball et du travail du métal, j'ai décidé de réunir les deux pour aider notre sport », raconte ce Lorrain installé en Alsace (oui, ça arrive !). L’idée de créer son propre atelier lui est venue en juin 2015 lors de la Coupe d’Europe de Baseball organisée par le PUC au terrain de Pershing (sud de Paris) : « J’étais joueur au Paris Université Club et le club a eu un besoin urgent d’écrans : j’ai proposé mon aide, car je savais souder. On a donc acheté des tubes en acier et j’ai fabriqué mes premiers écrans à l’arrache, dans le dug-out de Pershing! J’ai eu des réactions extrêmement positives de nombreux joueurs du PUC, des Patriots, etc. et tout le monde me demandait où le club les avait achetés. Ca m’a fait réfléchir… »

 BACKFIELD vues atelier 13 600x800

 « Toute la partie métallique est assemblée à la main par mes soins : pas de chaîne d’assemblage automatique. Cette fabrication artisanale vous garantit robustesse et longévité. J’ai choisi la technique de soudure au TIG pour un travail précis, de haute qualité et pour des raisons esthétiques. » Si on vous le demande : le soudage TIG, pour Tungsten Inert Gas, est un procédé de soudage à l'arc avec une électrode non fusible (ça vous en bouche un coin, hein?). Plus concrètement : la soudure TIG est une soudure de qualité, qui permet de souder les faibles épaisseurs et nécessite une dextérité particulière du soudeur. Ses domaines d'application les plus courants sont par exemple l'aéronautique et l'automobile. Acier ou aluminium, BACK FIELD EQUIPMENT propose des cadres réalisés avec des tubes d'une épaisseur d’au moins 2 mm : ces épaisseurs ne sont utilisées que dans les modèles haut de gamme américains », précise Régis.

 

Avec son "savoir-fer" unique, 

Régis c'est le Jean-Sébastien Bach du BackStop!

« Dès mon arrivée à Strasbourg fin 2015, je me suis payé un stage de perfectionnement en soudure et cela a été le déclic pour me lancer dans l’aventure », raconte Régis, qui a créé sa p’tite entreprise en janvier 2016. Et depuis, elle connaît pas la crise…

BACKFIELD trifold

Dans le catalogue de Régis, il y a bien évidemment des écrans de protection fixes, des écrans de frappe de type « chaussette » (filets avec une poche au centre pour frapper à l’intérieur), des écrans pour lanceur et, dernier né de la gamme Back Field Equipment, le backstop amovible en trois volets appelé « Tri-Fold », sorti en 2017 (voir photo ci-dessus). « Tous mes filets sont doublés et assemblés pour s’enfiler sur les cadres ce qui garantit une solidité et un démontage facilité ». « Tous mes équipements sont des créations personnelles. Je regarde tout ce qui se fait de l’autre côté de l’Atlantique et ailleurs et je garde tous les détails qui me semblent intéressants pour en faire la synthèse. Au final je propose des produits uniques alliant robustesse et technicité. » Pour le trifold, il fallait proposer un backstop qui pouvait être déplacé facilement par quelques personnes et mis en place rapidement d’où la présence de roues pneumatiques à l’arrière. Le côté portefeuille permet de gagner de la place pour le rangement. Il est équipé de pieds démontables uniquement à l’arrière (rien à l’avant dans la « zone de jeu » qui pourrait gêner ou blesser un joueur) : il doit être soit fixé au sol (par des piquets), soit lesté. Il y a aussi des cordes fixées sur la partie haute pour éviter le basculement de la structure (comme les cordes d’une tente).

 

« Tous les coachs le savent : pour s’entraîner en toute sécurité et progresser, un bon équipement est essentiel. Vous trouverez donc sur mon site web tout ce qui vous manque, et au meilleur rapport qualité/prix. » Ses meilleures ventes sont la tortue en aluminium : « Ma première tortue a fait sensation à son arrivée sur le terrain des Outlaws, à Strasbourg! Les passionnés de baseball ont toujours du mal à croire que j’aie pu la fabriquer tout seul dans mon atelier strasbourgeois à partir de simple tubes et de tôle. »

 

BACKFIELD tortue 673x401

Régis s’est mis à son compte en janvier 2016. En avril 2016, il a livré ses premiers équipements (des écrans de protection et des écrans de lanceur) au Pôle Baseball France de Toulouse et sa première tortue en octobre 2016 aux Outlaws de Strasbourg. Son leitmotiv : « On peut être amateur et s'équiper comme des pros »

BACKFIELD tortue repliée 533x400

 Mr Back propose une cage de frappe amovible (sur roues, voir ci-dessus), qui n’a rien à envier aux tortues qu’on trouve partout sur les terrains pros américains, dans les ligues majeures et mineures. Back Field Equipment propose même un monticule amovible (voir plus bas), qui permet aux clubs d’installer des pitching mounds là où bon leur semble pour entraîner leurs lanceurs. Un chariot à balles met les pelotes de cuir à hauteur d’homme, ce qui est idéal pour permettre aux coaches des entrainements haute intensité. « Et si vous avez besoin d’un équipement spécifique, sur-mesure, contactez-moi : je suis prêt à relever tous les défis : rangement à battes ou à casques, porte d’accès mobile pour votre cage de frappe… You name it ! ».

 

"Boris m'a fait confiance"

Son premier client a été la FFBS et plus précisément le Pôle France de Toulouse : « C’est Boris ROTHERMUNDT qui m’a fait confiance. Il recherchait du matériel de qualité pour une utilisation intensive avec la possibilité de le déplacer facilement entre les différents tunnels de frappe et le terrain. Boris m’a donné ma chance et j’ai tout fait pour répondre au mieux à ses attentes. Jusqu’à ce jour, les écrans que j’ai livrés au Pôle sont encore comme neufs! » Par la suite, Régis a été contacté par le Pôle de Bordeaux et par le CREPS de Montpellier.

 BACKFIELD écrans toulouse mecs

« Sécurité oblige, les écrans sont des éléments indispensables à l'organisation des entraînements à ateliers multiples, pour protéger joueurs et entraîneurs. Ils vous seront également d'une grande aide lors de vos échauffements d’avant-match. J’utilise uniquement du filet en PolyPropylène Haute Résistance sans nœud, conçu pour résister aussi bien aux intempéries qu'aux impacts des balles. La dimension des mailles est de 45 mm, ce qui est parfaitement adapté au baseball et au softball. Je propose deux diamètres de brins: 3 mm (charge de rupture : 125 kg) pour un usage régulier et 5 mm pour un usage intensif (charge de rupture : 320 kg). Pour chaque équipement, le client peut aussi choisir une version simple nappe (le filet est alors fixé au cadre par une drisse) ou une version double nappe (ce qui double la résistance du filet, qui s'enfilera alors comme une chaussette autour du cadre)."

 

« Côté clubs, j’ai livré une tortue entièrement en aluminium (ma première) aux Outlaws de Strasbourg et un backstop mobile aux Wildcats (Colombes, en région parisienne). Je finis actuellement un deuxième backstop pour les Loups Blancs de Menton et une autre tortue en aluminium pour le Pôle de Bordeaux. Vous voyez, j’ai de quoi occuper mes prochains week-ends ! »

Chercheur au CNRS le jour, jeune papa le soir et métallier la nuit

Le spécialiste « Lex Sport » a été le premier revendeur à le contacter : « C’était super : Alex m’a proposé de retirer ses produits US et de réorienter ses clients vers moi pour leurs besoins de matériels de terrain. J’ai aussi récemment rendu visite à l’équipe de 417 Feet pour lui présenter mes produits. Nous sommes en train de travailler sur un partenariat entre nos sociétés et cela devrait, je l’espère, prendre forme bientôt... »

BACKFIELD haubans 347x463

« Pour mes aciers et alus, je travaille avec un fournisseur allemand à Dornstetten, pas très loin de Strasbourg. Mes filets sont de fabrication française, ma visserie est franco-allemande et je travaille avec un fabricant de cartonnages strasbourgeois. Mes fournisseurs de filets et mousses de protection sont sélectionnés pour la qualité de leurs produits, qui répondront parfaitement à vos attentes. Je veux le meilleur pour les clubs français ».

« Pour l’instant, il m’est assez difficile de donner un prix pour mes produits, car j’ai principalement des demandes pour des équipements sur-mesure, adaptés aux contraintes spécifiques de chaque club en matière de solidité, de rangement, de modularité, etc. ». Les écrans sont livrés démontés et emballés dans un carton réalisé sur mesure. « Je travaille avec un transporteur pour les envoyer, mais pour les tortues et les backstop, j’effectue les livraisons moi-même, avec ma remorque. J’offre toujours le montage ce qui me permets de faire connaissance avec les dirigeants de clubs. J’aime bien qu’ils puissent mettre un visage sur BACK FIELD EQUIPMENT. » Les frais de transport dépendent donc du lieu de livraison sont calculés au cas par cas.

PASSION backstop Regis Back

« Tous mes équipements sont des créations personnelles. Je regarde tout ce qui se fait de l’autre côté de l’Atlantique et ailleurs et je garde tous les détails qui me semblent intéressants pour en faire la synthèse. Au final je propose des produits uniques alliant robustesse et technicité. » Pour la tortue, en plus du côté aluminium (légèreté, résistance à la corrosion), je l’ai équipé de trois ensembles de roues directionnelles. Cela permet des déplacements latéraux et de ne pas abimer les terrains synthétiques qui se développent en France. C’est quelque chose qu’on ne voit pas habituellement sur les produits venus de l’étranger ». « Quelque part, cela rejoint mon travail de chercheur au CNRS: développement, innovation, amélioration, … C’est une autre qualité de BACK FIELD EQUIPMENT ! »

 

Le métallo lorrain cherche toujours à développer ses produits en proposant ce qui se fait de mieux. Cette année (2017), Régis développe un nouveau système d’assemblage des écrans pour en finir avec les vis visibles : « Maintenant, plus de tête de vis ou d’écrou qui dépassent et qui risquent toujours d’esquinter les balles. Je suis également en train de mettre en place un traitement de surface qui rendra mes équipements encore plus résistants aux intempéries ». Actuellement il faut compter au moins 6 mois de fabrication pour les grosses structures, car Régis est encore un « double actif » : chercheur CNRS le jour (post-doc dans la biochimie pour être plus précis), jeune papa le soir et métallier la nuit et le week-end ! Les semaines sont donc bien chargées et tout concilier n’est pas toujours facile. « Je conserve cette double activité car je ne peux pas encore vivre de mes commandes BACK FIELD EQUIPMENT. Mais mon objectif reste un jour de pouvoir vivre du travail du métal. » L’activité a démarré doucement : « J’ai réalisé un bon paquet de devis au cours de l’année 2016 et comme souvent le financement des équipements de clubs passe par une demande de subvention, ça prend du temps. J’espère donc récolter le fruit de mon travail cette année et en 2018 ! »

"J'espère que Didier Seminet me donnera un coup de pouce pour l'Europe"!

Ses objectifs commerciaux sont d’abord « d’être reconnu en France pour des produits de qualité ». On peut toujours trouver moins cher, mais avec quelle qualité au final ? « J’ai décidé de ne proposer que des produits répondant parfaitement à mes critères super sévères de solidité », dit-il.

L’Europe ? Il y pense. « J’ai des contacts en Espagne et les marchés allemand, néerlandais et italien font aussi partie de mes objectifs à moyen et long terme, là où les sports de batte ont déjà une toute autre dimension ». Mais il se voit bien d’abord prospérer sur le marché hexagonal puisque le baseball/softball français progresse d’année en année.

« Et comme le président de la FFBS, Didier Seminet, est également depuis cette année à la tête du baseball européen… j’espère qu’il me donnera un coup de pouce ! » Enfin, Régis mise aussi sur le retour du baseball/softball aux prochains Jeux Olympiques, et, qui sait, sur une réussite de Paris pour les JO de 2024. « On a le droit de rêver, non ? »

 

Info pratique : Pourquoi acheter de tels équipements ?

« Les écrans sont vraiment indispensables pour permettre d’assurer des entrainements multi-ateliers en toute sécurité. Aussi appelée batting cage amovible, la tortue est l'outil par excellence des bons clubs : elle vous permet d'optimiser vos entraînements et vos échauffements d’avant match. Le coach peut ainsi se situer au plus proche du frappeur, et lui prodiguer ses conseils en toute sécurité. La sécurité est elle aussi parfaite pour les spectateurs et autres joueurs (derrière et sur les côtés)… et cela évite aussi de perdre quantité de balles.

 

BACKFIELD écran 462x449

En matière de transport, BACK FIELD EQUIPMENT propose un « kit 2-roues » qui permet à une seule personne de déplacer ces équipements sans effort : ces deux roues pneumatiques de 260 mm de diamètre sont idéales pour les terrains hexagonaux parfois un peu « rough »...

 

Un monticule amovible permet de s'entraîner en salle comme à l'extérieur, et d’avoir un bullpen bien équipé, quand très peu de terrains français en sont dotés.  BACKFIELD moundNotre chariot à balles permet de déplacer où vous voulez votre stock de balles sur tous les terrains tout en gardant les balles à hauteur d'hommes pour une utilisation plus rapide. Plus besoin de se baisser pour prendre les balles dans des seaux. Les rythmes d'entraînement vont battre des records ! »

 

BACKFIELD vues atelier 9 600x800

Son atelier est situé à Geudertheim, un village alsacien pas loin de Strasbourg (PS: le premier qui me dit que Strasbourg est en Allemagne aura des problèmes! ;-). C’est là qu’il fabrique tous les équipements. « Nous proposons du matériel haute qualité, alliant robustesse et finesse d'assemblage: en choisissant les produits BACK FIELD EQUIPMENT, vous misez sur une fabrication artisanale Made in France avec un interlocuteur proche de vous ». « Tous les équipements répondent à des exigences de qualité élevées : c’est du matériel haut de gamme », souligne Régis.

 

Portrait : Régis le baseballeur

Notre métallo préféré est un ancien joueur des Jaguars de Nancy (2009-2012), des Tigers de Thiais (N1, 2013), du PUC (N1, 2014-2015) et des Outlaws de Strasbourg (N1, 2016). « Côté Softball, après Nancy j’ai joué pour le BCF de 2013 à 2015 », nous raconte-t-il. Régis a essentiellement évolué comme lanceur et catcher. « Parmi les clubs français, je suis assez fan du PUC, car j’ai eu la chance d’avoir comme coach Kieran MATTISON et surtout Farouck MESSAGIER comme « pitching coach »: du pur concentré de Baseball à chaque entrainement ! J’ai passé ma thèse à Nancy en 2012, puis je suis parti à Paris pour le travail. Je suis chercheur au CNRS. Après trois ans, une opportunité s’est ouverte sur Strasbourg : j’ai lors décidé de revenir dans le Grand Est. Comme j’avais déjà joué contre les Outlaws quand j’étais à Nancy, je me suis naturellement inscrit chez les Outlaws lors de mon arrivée dans la capitale alsacienne. »

 

Comment contacter Régis ?

backfield LOGO

Régis BACK, société BACK FIELD EQUIPMENT (S.A.S.U.)

21 rue de Cherbourg - 67100 STRASBOURG – Tél : 06.80.16.28.05

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Sur Facebook : BackFieldEquipment

www.backfieldequipment.fr

 

 

 

 

 

 

Article: BH (ancien des Outlaws, actuellement Devils, et toujours Alsacien de coeur!)

Photos : DR (Régis Back et Madame)

 

BACKFIELD portrait Régis 2

Bravo Mister Back pour votre excellent travail. Et comme en plus vous fêtez votre anniversaire aujourd'hui, 19 juin 2017, date de la publication de cet article, on vous le souhaite excellent!!

 

 PSST: t'as aimé cet article? Dis-le en cliquant sur "J'aime" ci-dessous à gauche !